16 clubs de Serie A ont voté en faveur de cette date lors d'une assemblée de la ligue mercredi, tandis que les quatre autres ont voté pour reprendre la saison le week-end suivant, le 20 juin.





Cela vient après la confirmation par le ministre italien des Sports Vincenzo Spadafora qu'un protocole médical a été convenu par le gouvernement et la Fédération italienne de football (FIGC) pour permettre aux équipes de Serie A de reprendre l'entraînement de groupe à partir du 18 mai.

Cependant, le protocole signifie que si un joueur ou un membre du personnel est positif pour le coronavirus après le 18 mai, toute l'équipe devra se mettre en quarantaine pendant 15 jours - contrairement au modèle de Bundesliga.





"Concernant la reprise de l'activité sportive, conformément aux décisions du gouvernement et conformément aux protocoles médicaux de protection des joueurs et de tout le personnel concerné, la date du 13 juin a été indiquée pour la reprise de la ligue", a Serie A a déclaré mercredi le communiqué.

Il est entendu qu'un redémarrage le 13 juin donnerait aux clubs italiens suffisamment de temps pour achever à la fois la saison de Serie A et la Coppa Italia, qui a été interrompue après le match aller des deux demi-finales, avant le point d'arrêt de l'UEFA le 2 août.





Au moins 19 joueurs de Serie A ont été testés positifs pour le coronavirus depuis la suspension de la ligue le 9 mars, la Fiorentina et la Sampdoria ayant signalé respectivement six et quatre nouveaux cas de virus au sein de leur club la semaine dernière.

Il reste 12 tours en Serie A ainsi que quatre matches qui ont été reportés du 25e tour, la Juventus étant en tête du classement avec un point d'avance sur la Lazio.

matches qui ont été reportés du 25e tour, la Juventus étant en tête du classement avec un point d'avance sur la Lazio.






Analyse: le football italien uni dans les volontés
Les clubs de Serie A ont toujours été limpides dans leur volonté de terminer la saison et le vote de mercredi est une autre déclaration prouvant que tous les partis sont unis et vont dans le même sens.

Cependant, la question a été profondément politique - et une grande partie du discours a été centrée sur l'adaptation d'un protocole médical pour satisfaire le comité scientifique du gouvernement, afin que tous les joueurs et le personnel du club puissent se concentrer sur le football sans se soucier du virus.





L'idée derrière le protocole approuvé est de faire de chaque club un `` groupe sûr '' grâce à des tests rigoureux et réguliers, à partir de deux semaines avant la reprise de la saison, afin de minimiser les risques d'exposition.


Bien que cela puisse être une approche astucieuse, il y a des questions sur la façon dont la ligue dans son ensemble se débrouillerait lorsqu'un joueur serait testé positif pour COVID-19 - étant donné que toute l'équipe devrait être mise en quarantaine, au lieu du joueur individuel comme qui se passerait en Bundesliga