Les clubs de Premier League ont été informés qu'ils pourraient devoir rembourser environ 340 millions de livres sterling aux diffuseurs nationaux et internationaux - même si la saison reprend à huis clos.


Et BBC Sport a appris que les clubs ont été avertis lundi que ce chiffre pourrait augmenter si la saison était interrompue ou si la relégation était abandonnée.

Les responsables du club se sont réunis lundi pour poursuivre les discussions sur le «redémarrage du projet».

Des points tels que la participation à des matchs sur des sites neutres ont également été discutés.


Le directeur général de la Premier League, Richard Masters, avait déjà prédit une perte "d'au moins 1 milliard de livres sterling" si la Premier League ne parvenait pas à terminer la saison 2019-2020.

"Nous avons pu mettre à jour nos clubs aujourd'hui sur notre situation avec les diffuseurs, qui est évidemment confidentielle", a déclaré Masters lundi.


"Quoi qu'il arrive, il y aura une perte importante de revenus pour les clubs. C'est inévitable.

"Nous avons pu brosser un tableau aujourd'hui de ce qui se passerait dans divers scénarios, en jouant la saison et en ne jouant pas la saison, pour leur permettre d'avoir une image de cela en l'état au début du mois de mai.


"Mais en termes d'estimation, je ne veux pas le faire aujourd'hui."

Reconsidérer les lieux neutres
La Premier League a déclaré qu'elle avait écouté les objections de certains clubs à l'utilisation de terrains neutres si la saison reprenait, et les soutiendrait en soumettant ces opinions aux autorités.

Masters a déclaré que l'organisation était en "dialogue permanent" avec le gouvernement, la police et les responsables de la sécurité au sol.


"Tout le monde préférerait jouer à domicile et à l'extérieur si cela est possible, et il est clair que certains clubs y sont plus attachés que d'autres", a-t-il déclaré après une assemblée des actionnaires.

Il a déclaré que les clubs s'étaient opposés à l'utilisation de terrains neutres, car on pouvait faire confiance aux supporters pour ne pas se rassembler en grand nombre dans leurs stades.

"Je pense que certains de nos clubs diraient qu'en ce qui concerne la police de leurs propres fans, ils ont une bonne relation avec eux", a déclaré Masters.


"Ils peuvent encourager leurs propres fans à ne pas se présenter à l'extérieur de leur domicile pendant qu'ils jouent à huis clos, et ils sont mieux placés pour contrôler cela, mais ce n'est pas une question de convaincre - cela doit être une décision qui est venu à mutuellement ".

Il a déclaré qu'une "volonté collective très forte de terminer la saison restait" mais a admis que "la coupure" de la saison avait été discutée pour la première fois lundi.


Il y a deux semaines, les clubs ont été informés que les stades neutres étaient le seul moyen de terminer la saison, car les autorités craignaient que les supporters ne se rassemblent en dehors des terrains et ne violent les règles de distanciation sociale.

Une majorité significative des clubs serait opposée à la proposition, Watford, Aston Villa et Brighton se prononçant publiquement contre.

Ces clubs veulent maintenant avoir la chance de montrer qu'ils peuvent livrer des matches à domicile et à l'extérieur en toute sécurité, et les patrons de la ligue sont derrière eux.


"Depuis que Covid est devenu un problème, nous avons discuté avec les autorités des conditions dans lesquelles nous pourrions remettre la Premier League en marche et prendre en compte tous ces conseils, mais c'est un dialogue permanent", a déclaré Masters, s'exprimant au nom de la première fois depuis que la saison a été suspendue.

"Mais tous doivent être conscients de ce que les autorités nous disent, et nous poursuivrons cette consultation."

Le gouvernement est censé avoir les «oreilles ouvertes» en ce qui concerne les lieux neutres et est prêt à discuter de la question. Cependant, une décision finale incombera probablement à la police et aux responsables de la sécurité au sol, qui doidoivent accorder des licences aux sites.


La semaine dernière, le chef de l'unité britannique de police du football, le sous-chef de police Mark Roberts, a déclaré que les clubs opposés aux terrains neutres devraient "prendre le contrôle".

Le maire de Liverpool, Joe Anderson, a déclaré à la BBC qu'il craignait que des milliers de fans des Reds ne se rassemblent devant Anfield pour célébrer le titre, même si les matchs se jouaient sur des sites neutres.


Cependant, le surintendant en chef du West Yorkshire récemment retraité, Owen West, a déclaré au Guardian que l'utilisation de stades neutres n'avait "aucune justification", et une telle proposition n'était pas appliquée en Allemagne où la Bundesliga espère reprendre ce week-end.

«Volonté collective de terminer la saison»
En dépit de la montée des tensions et de la division autour de l'utilisation des stades neutres, Masters a déclaré que la réunion de cinq heures de lundi a montré "une forte volonté de discuter de tout dans le cycle et de convenir d'une voie collective à suivre".


Il a insisté sur une "volonté collective très forte pour terminer la saison".

Mais il a également admis qu'une annulation de la saison avait été discutée pour la première fois.

"C'est la première fois que nous discutons de la réduction", a-t-il déclaré. "Notre objectif est toujours de terminer la saison, bien sûr, mais il est important de discuter de toutes les options avec nos clubs.


"Évidemment, nous ne jouerons pas avant la mi-juin. Il ne semble pas tout à fait juste de parler de jouer avant que nous ayons pris la décision de revenir à la première étape de l'entraînement.

"Mais en ce qui concerne la façon dont ces matches se dérouleront, il y a beaucoup d'eau à passer sous le pont, et nous continuerons ensuite d'évaluer les circonstances."

Masters a déclaré que la question de la suppression de la relégation n'avait été soulevée lors d'aucune réunion de Premier League.


"Pas dans nos réunions, la semaine dernière ou aujourd'hui", a-t-il déclaré. "Tout ce que je peux dire, c'est ce dont nous discutons lors de nos réunions. Et vous avez spécifiquement demandé la suppression de la relégation pendant la saison, et cela n'a jamais été soulevé lors de nos réunions officielles."

La question des contrats a été discutée, certains acteurs devant être en fin de contrat fin juin.

"Ce qui a été convenu, c'est que les joueurs peuvent prolonger leur contrat jusqu'à la fin de la saison", a déclaré Masters.


"Il doit être accepté par les deux parties."

Interrogé pour savoir si le retour de la Premier League le 12 juin était le but, il a ajouté: "Je pense qu'il est trop tôt pour que nous en parlions. Nous voulons rester en phase avec le gouvernement et les autorités. Et nous voulons rester en phase avec la humeur des supporters de football.

"Je pense vraiment que le débat en ce moment devrait porter sur les mesures provisoires que nous prenons maintenant que les annonces ont été faites concernant le retour à l'entraînement, et seulement une fois que les joueurs ont été consultés."