Le club allemand a également confirmé qu'il ne nommerait pas les trois personnes impliquées par respect pour leur vie privée, mais a confirmé qu'elles entreront désormais dans une période de quarantaine de 14 jours.



La déclaration du club indique également que la formation de groupe, qui, comme tous les clubs allemands de haut niveau est en cours depuis le 6 avril, se poursuivra malgré les tests positifs.

Le directeur général de Cologne, Horst Heldt, a déclaré: «La santé et la sphère privée des joueurs et du personnel sont prioritaires avant tout.

"Les mesures précédentes, ainsi que la stratégie de tests réguliers, ont fait leurs preuves pour que nous puissions désormais réagir avec des solutions individuelles."



La nouvelle a mis en doute les espoirs de relancer la saison de Bundesliga dans les prochaines semaines.

La ligue allemande était à l'avant-garde du retour du football, avec des plans initiaux pour redémarrer le 9 mai.

Mais cette décision a maintenant été reportée au 16 mai pour des raisons de sécurité, et malgré les tests à grande échelle en cours, la nouvelle viendra comme une mauvaise nouvelle pour les organisateurs et les joueurs.