Le gouvernement a maintenant insisté sur le fait qu'il devait y avoir une quarantaine de deux semaines pour toutes les équipes de la division avant que l'action ne puisse reprendre.


Selon l'agence de presse allemande DPA, cela pourrait prendre la forme d'un camp d'entraînement.

Selon l'agence de presse allemande DPA, cela pourrait prendre la forme d'un camp d'entraînement.

La chancelière fédérale Angela Merkel devrait tenir une réunion avec les chefs d'État mercredi matin à 10 heures pour discuter des plans de l'Allemagne pour assouplir le verrouillage actuel.

Il est désormais prévu qu'ils ne permettront pas une reprise tant que les joueurs n'auront pas été mis en quarantaine pendant au moins quinze jours, ce qui exclurait le redémarrage théorique le 15 mai.



Une série d'incidents au cours des derniers jours ont également causé des problèmes. Salomon Kalou a été suspendu par Hertha Berlin après s'être filmé en violation des protocoles d'hygiène - en serrant la main de ses coéquipiers, par exemple.

Les deux premières séries de tests tenues plus tôt cette semaine ont révélé qu'il y avait eu 10 cas de coronavirus positifs.

Pendant ce temps, Aue, la Bundesliga 2, a mis toute son équipe en isolement mardi après qu'un membre du personnel ait été testé positif.

Le ministre de la Santé, Jens Spahn, a déclaré mercredi qu'il fallait punir sévèrement les violations des protocoles sur les coronavirus: `` Nous avons vu ces derniers jours que certains joueurs doivent être plus conscients que quelque chose est en jeu.



"C'est pourquoi une répression claire de la Ligue allemande de football et des équipes individuelles est très, très importante."